AccueilPortail SSMDFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 SEISME AU JAPON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
damon
Sur les pas de Deathmask
avatar

Messages : 7948

Age : 37
Bélier

MessageSujet: Re: SEISME AU JAPON   Mar 29 Mar 2011, 20:13

ça commence doucement en France....




Citation :
16h40: Une trace infime du panache radioactif émis par la centrale de Fukushima a été relevée pour la première fois en Rhône-Alpes, en Ardèche, mais «pas de quoi affoler les gens», a annoncé mardi la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité). « L'échantillon analysé correspond à la pluie tombée à Toulaud, en Ardèche, à 5 km à l'ouest/sud-ouest de Valence, du dimanche 27 mars-10h30 au lundi 28 mars-8h00» dans un collecteur, a indiqué le laboratoire dans un communiqué.






http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=8&ved=0CFIQFjAH&url=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Farticle%2F696471%2Fmonde-le-japon-direct-premiere-trace-radioactive-relevee-ardeche&ei=dCCSTceOEeaV4gav1a3_AQ&usg=AFQjCNHP-ZG-Kvo5yvavTYJdMHudk_NKiQ
Revenir en haut Aller en bas
damon
Sur les pas de Deathmask
avatar

Messages : 7948

Age : 37
Bélier

MessageSujet: Re: SEISME AU JAPON   Mer 30 Mar 2011, 17:46

Le laboratoire de la CRIIRAD a analysé au cours de la nuit, par spectrométrie gamma, un échantillon d’eau
de pluie collecté sur le secteur de Valence et globalement représentatif du dépôt sur Drôme-Ardèche.
L’échantillon analysé correspond à la pluie tombée à Toulaud, en Ardèche, à 5 km à l’ouest / sud-ouest de
Valence, du dimanche 27 mars - 10h30 au lundi 28 mars - 8h00. Le collecteur a été placé dès le lundi 21
mars 2011 mais il n’avait récolté aucune pluie avant le dimanche 27 mars.
Un seul radionucléide artificiel a été détecté (1) : il s’agit de l’iode 131. L’activité est de 0,7 Bq/l +/- 0,38
Bq/l (marge d’incertitude associée à la mesure. D’un point de vue scientifique, le résultat est compris entre
0,3 et 1,1 Bq/l, la valeur de 0,7 Bq/l étant la plus probable). Pour rappel, l’IRSN a mesuré 1,73 Bq/l dans une
eau prélevée au Vésinet du 26 au 27 mars.
A partir de l’analyse de l’eau de pluie, il est possible de calculer le dépôt humide, c’est-à-dire la quantité de
radioactivité déposée par unité de surface de sol (2). C’est ce que l’on appelle l’activité surfacique et qui
s’exprime en Bq/m2. La pluie tombée du 27 mars 10h au 28 mars 8h a provoqué un dépôt de 8,5 Bq/m2 (8,5
becquerels d’iode 131 par mètre carré de sol, +/- 4,4 Bq/m2)
Il faut considérer que la contamination de l’air va se prolonger pendant au minimum 15 jours et que les
activités de l’air, et par conséquent de l’eau de pluie, seront probablement supérieures à ce qui est mesuré
actuellement. L’évolution peut être grossièrement anticipée par l’étude des résultats obtenus sur les Etats-
Unis qui constituent un repère intermédiaire. Si les évolutions constatées aux Etats-Unis se retrouvent sur
l’Europe, il est possible que l’activité de l’air augmente d’un ordre de grandeur ou plus – ce qui se
retrouvera nécessairement dans les dépôts au sol.
Sur la base des éléments disponibles et sans préjuger des évolutions à plus long terme, on peut estimer
que, cumulée sur les 15 jours à venir, la retombée en iode 131 pourrait atteindre plusieurs centaines de
Bq/m2 (voire quelques milliers de Bq/m2 en cas de conditions météorologiques très défavorables et/ou
d’augmentation plus importante que prévue de l’activité de l’air). Ces estimations seront affinées, corrigées
si nécessaire, au fur et à mesure en fonction notamment des données de pluviosité et des résultats obtenus
sur l’activité de l’air. (3)
Les produits alimentaires sensibles, notamment les légumes à larges surface de captage – type épinards,
salades, blettes… – devraient présenter des niveaux de contamination très faibles mais mesurables et qui
vont progressivement augmenter. Ceci ne concerne que les cultures de plein champ ou les cultures sous
serre arrosées avec de l’eau exposée aux retombées radioactives. La contamination se répercutera, avec
quelques jours de retard, sur les aliments dont la contamination est indirecte, en particulier sur le lait (si
bien sûr les animaux sont dans les champs – où ils broutent une herbe exposée aux retombées – et non
pas en stabulation). Les activités attendues sont très faibles et correspondent donc à de très faibles
niveaux d’exposition.
Revenir en haut Aller en bas
N3750Z
MEMBRE GOLD
Shion Aries

MEMBRE GOLDShion Aries
avatar

Messages : 22766

Age : 43
Bélier

MessageSujet: Re: SEISME AU JAPON   Mer 30 Mar 2011, 18:02

C'était largement prévisible, pas besoin de rapport d'experts pour estimer que les pluies chargées de particules radioactives contaminent les sols, et par extensions les cultures, et ce plusieurs semaines, voir plusieurs mois durant. Maintenant c'est un contrôle drastique sur l'alimentation et les conséquences sur la santé qu'il faut mettre en place rapidement ... et bien sûr espérer que la situation à Fukushima reste stable, car en cas de scénario catastrophe je doute grandement de la capacité de réaction des autorités dite compétente ... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
 
SEISME AU JAPON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAINT SEIYA MYTH DREAMS :: LE PUB DE SSMD :: LE BAR DE MOE -
Sauter vers: