AccueilPortail SSMDFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Dragon Ball (jeux vidéos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:50

Dragon Ball Z Super Butoden 3 - Ultime Menace (SNES)

Source: Manga Mugen/RomStation



Nom : Dragon Ball Z Super Butoden 3/Ultime Menace
Support : Super Nintendo
Année : 1994
Genre : Combat
Studio : Bandai

Et de trois. Le jeu couvre cette fois la fin du manga, ou presque puisqu'on ne retrouve que la première forme de Boo et que les fusions sont absentes. Evolution de la série oblige, de nouveaux personnages font leur apparition (Boo, Shin, Dabla, Goten et Trunks enfant), certains disparaissent (Piccolo) et d'autres changent (Gohan et Vegeta).

On retrouve le Championnat et bien évidemment le Versus (joueur ou CPU), mais fort malheureusement, Bandai n'a pas jugé bon de conserver le mode Histoire pourtant tant apprécié par les joueurs du précédent volet. Le gameplay demeure quasi inchangé, mais les personnages sont un peu plus rapides et leur niveau de Ki se régénère moins lentement. On imagine qu'ils ont eu le temps de progresser à force d'entraînement. Le fan pourra d'ailleurs noter l'apparition d'éclairs autour du Final Flash de Vegeta et du Megameha de Goku (une caractéristique esthétique du stade de SSJ 2). On remarque également qu'il est désormais possible de décoller ou d'atterrir même lorsque l'écran n'est pas divisé, ce qui rend la fuite un peu trop facile.





Emulateur Super NES: http://www.megaupload.com/fr/?d=PE3TE0KL
Rom du jeu (version FR): http://www.megaupload.com/fr/?d=BTZXNTHR

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:50

Dragon Ball Z Hyper Dimension (SNES)



Nom : Dragon Ball Z Hyper Dimension
Support : Super Nintendo
Année : 1996
Genre : Combat
Studio : Bandai

Ce dernier épisode Super Nintendo vient clore la série à succès de Bandai en prenant le risque de bouleverser les habitudes de la fan base. Désormais, le système de combat se veut plus conventionnel en abandonnant notamment l'écran splitté. Un second plan en profondeur peut être utilisé pour esquiver une attaque puis revenir aussitôt en contre-attaquant. Il est également possible de dévier les assauts de Ki par un mouvement de bras comme dans le manga. Les combos sont bien plus simples à exécuter et plusieurs reprises aériennes peuvent être faites avant que l'ennemi ne touche le sol. Même s'il n'est plus possible d'échapper à son adversaire en s'envolant sur commande, on peut toutefois le projeter en altitude pour ensuite automatiquement le rejoindre dans un décor aérien. Dans cette situation, les combattants n'ayant plus de contact avec le sol, quelques uns des mouvements terrestres sont remplacés en conséquence. Ainsi, la manière de combattre diffère quelque peu, d'autant plus que les opposants peuvent ici se déplacer à des hauteurs différentes. Autre changement majeur, le niveau de la vitalité est confondu avec celui du Ki. Il devient alors très important de savoir gérer la dépense de cette énergie si vous ne souhaitez pas vous retrouver trop rapidement dans des situations critiques rappelant certaines scènes du manga. Enfin, les sprites et les décors sont absolument sublimes pour une SNES, dans un style qui tranche avec les épisodes précédents, très détaillés et joliment colorés.




Emulateur Super NES: http://www.megaupload.com/fr/?d=PE3TE0KL
Rom du jeu (version FR): http://www.megaupload.com/fr/?d=B3RXNEFS

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:51

Dragon Ball Z Super Butoden 2 - La Légende Saien (SNES)

Source: Manga Mugen/RomStation



Nom : Dragon Ball Z Super Butoden 2/La Légende Saien
Support : Super Nintendo
Année : 1993
Genre : Combat
Studio : Bandai

Après avoir défait le tyran Freezer puis quitté la planète Namek avant sa destruction, Goku et ses amis font la connaissance des terribles cybors et de Cell, l'ultime guerrier créé par le revanchard Dr. Gero à partir des cellules de nos héros. Cell est bien décidé à défier et à éliminer le groupe de saiyan-jin. Pour accomplir son plan, il organise donc un grand tournoi auquel il convie ses dignes adversaires. Une fois encore, le sort de la Terre est en jeu.

Cette suite à Super Butoden possède également un mode Histoire qui débute cette fois à la préparation du Cell Game. Vous aurez donc le choix parmi quatre des dix personnages du jeu pour espérer vaincre Cell dans ce mode (Gohan, Piccolo, Vegeta ou Trunks). Mais en plus du chapitre consacré au Cell Game, deux autres font intervenir respectivement les très appréciés personnages de Bojack et Broly. Une excellente surprise à l'époque pour tous les fans qui brûlaient trois cierges à genou devant un poster du guerrier millénaire avant d'aller au lit.




Emulateur Super NES: http://www.megaupload.com/fr/?d=PE3TE0KL
Rom du jeu (version FR): http://www.megaupload.com/fr/?d=2X1T4V3Z

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:52

Dragon Ball Z - Collectible Card Game (GBA)

Source: RomStation



Nom: Dragon Ball Z - Collectible Card Game
Support: Game Boy Advance
Année: 2002
Genre: Jeu de cartes
Editeur: Infogrames

Infogrames a bien envie d'amortir son achat des droits d'exploitation de la licence Dragon Ball. Mais cette fois, l'éditeur décide de s'éloigner un moment de l'éternel jeu de combat ou de rôles, puisqu'il s'agit en effet de l'adaptation du jeu de cartes à collectionner, plus populaire outre-atlantique que chez nous.

En choisissant l'un des quatre personnages initialement disponibles (treize au total), vous devrez affronter successivement chacun des adversaires qui se dresseront entre vous et Cell. Mais vous devrez avant tout personnaliser soigneusement votre set de cartes, qui se compose essentiellement de trois catégories : les cartes d'attaque, les cartes de défense et les cartes neutres (aux effets variés, elles vous permettent d'augmenter votre degré de colère, votre puissance, etc.). Et si vous êtes connaisseur, sachez qu'il est possible d'utiliser un set Anthology, inédit dans le véritable jeu de cartes dont le soft s'inspire.




Emulateur Game Boy Advance: http://www.megaupload.com/fr/?d=S4BYU4D4
Rom du jeu (version US): http://www.zshare.net/download/1241361528ccf178/

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:53

Dragon Ball GT - Transformation (GBA)

Source: RomStation



Nom: Dragon Ball GT - Transformation
Support: Game Boy Advance
Année: 2005
Genre: Beat'em all
Editeur: Atari

Jamais l'oeuvre de Toriyama n'a été aussi populaire ces dernières années dans le monde du jeu vidéo. Alors que notre mangaka a donné son dernier coup de crayon pour sa série fétiche il y a déjà plus de dix ans, les jeux exploitant la licence autrefois monopole de Bandai ne cessent de se multiplier. Comme le sigle contenu dans son titre l'indique, Dragon Ball GT : Transformation s'intéressera cette fois aux événements de la très controversée période post-Z de la saga.

Dans ce beat'em all, vous débuterez votre périple en incarnant Chibi Goku, Trunks et Pan, avec la possibilité de passer de l'un à l'autre durant les combats. Plus tard, il sera également possible de jouer avec Vegeta ou Piccolo, mais surtout Goku dans son état de Super Saiyan 4. Aux commandes de votre trio de héros, il va falloir massacrer du vilain pour retrouver les Dragon Ball encore une fois dispersées à travers la galaxie. Quoiqu'il en soit, cette quête sera de nouveau l'occasion d'essuyer des vagues incessantes d'ennemis dans une bonne douzaine de niveaux.




Emulateur Game Boy Advance: http://www.megaupload.com/fr/?d=S4BYU4D4
Rom du jeu (version US): http://www.zshare.net/download/124672051e3ebc15/

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:53

Dragon Ball Z The Legendary Super Fighters (GBC)

Source: Jeuxvideo.com/Manga Mugen



Nom : Dragon Ball Z The Legendary Super Fighters
Support : Game Boy Color
Année : 2002
Genre : Action RPG Tactique
Studio : Bandai

Bandai n'a pas oublié les nombreux fans de DBZ encore fidèles à la série, et offre aux possesseurs de GBC un titre qui tranche avec les multiples jeux de baston sortis précédemment. DBZ : Les Guerriers Légendaires est en effet un titre assez difficile à classer, mélange d'aventure, d'action et de stratégie. Pour faire simple, disons que c'est la réflexion qui prime avant tout dans ce soft, et que ni les fans de RPG, ni les amateurs d'action n'y trouveront vraiment leur compte. Le jeu n'est pas foncièrement mauvais, mais il échoue à retranscrire le rythme effréné de la série, même s'il a au moins le mérite de ne pas la dénaturer complètement.

Car si le jeu reprend dans ses grandes lignes l'histoire des guerriers Sayïens depuis la venue de Radditz sur la Terre et l'apprentissage de Sangohan sous la tutelle de Piccolo, il n'ajoute rien d'incongru à ces aventures et n'intègre que des combats ayant réellement eu lieu. Le résultat, hélas, est assez maigre, et bien trop répétitif pour empêcher l'inconditionnel de rester sur sa faim. D'une part, il faut savoir que les trois quarts de l'histoire se déroulent de façon passive pour le joueur qui doit se contenter de quelques dialogues et autres résumés de l'histoire, avant de pouvoir à son tour passer à l'action le temps d'un combat. D'autre part, même s'il faut reconnaître que le système de jeu s'avère relativement intéressant, la résolution des combats n'est guère passionnante.

C'est Piccolo, aka Petit Coeur, qui se charge de vous inculquer les bases du combat entre guerriers Sayïens. L'affrontement se déroule au tour par tour, et se décompose en deux phases : la phase d'attaque et la phase de défense. Composante désormais incontournable de tout soft à licence, les cartes jouent un rôle déterminant durant les combats, puisque ce sont elles qui permettent au joueur de se constituer un deck efficace aussi bien en attaque qu'en défense. Lorsque le joueur attaque, il doit donc consulter son total de points pour déterminer la meilleure méthode pour venir à bout de son adversaire. Il est possible de jouer une carte d'action en effectuant une combinaison de coups, ou bien de jouer une carte dégâts ou rayon afin de lancer une attaque d'énergie beaucoup plus puissante (Kamehameha, Masenko, etc...). En défense, le joueur doit chercher le meilleur moyen d'esquiver l'attaque adverse, sachant qu'il peut utiliser des cartes de secours, concentrer son « ki » pour charger sa puissance, ou même se déplacer. Comme dans les jeux de combats inspirés de la série, on peut ainsi se battre dans les airs ou bien sur la terre ferme, ce qui permet d'être plus ou moins vulnérable à certains types d'attaques.

Mais si le jeu paraît relativement simple au début, quand on possède encore peu de cartes et que les ennemis commettent des erreurs, cela devient rapidement un véritable casse-tête où le choix des cartes à intégrer dans sa pioche est crucial. L'aspect RPG intervient uniquement dans le fait que les personnages montent de niveau en gagnant des points d'expérience au fil des combats. Entre chaque duel, il faut ensuite passer par l'écran système pour réorganiser sa pioche en choisissant les bonnes capacités à équiper. Au fil du jeu, le joueur gagnera de nouveaux personnages qui lui permettront de se constituer une équipe plus puissante durant les combats. La victoire permet d'acquérir de nouvelles cartes, et le mode multijoueur (qui se débloque après avoir terminé le dixième combat du mode Histoire) permet de prolonger la faible durée de vie du jeu en combattant contre un ami ou en échangeant des cartes via le câble link. Dommage que le soft ne soit pas davantage axé sur l'aventure ou le « role play », et que le jeu souffre de cet aspect répétitif qui le rend aussi limité à long terme. Un titre à acheter en connaissance de cause.



Emulateur Game Boy Advance (fonctionne aussi pour les jeux Game Boy): http://www.megaupload.com/fr/?d=S4BYU4D4
Rom du jeu (version US): http://www.zshare.net/download/99527257ef3167/

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:54

Dragon Ball Final Bout (Playstation)

Source: Manga Mugen/Emultest



Nom : Dragon Ball Final Bout
Support : Play Station
Année : 1997
Genre : Combat
Studio : Bandai

Le dernier des jeux Dragon Ball sur Playstation est le seul à réellement utiliser la 3D polygonale. Ce jeu de baston vous plonge dans l'univers de Dragon Ball après la saga Freezer. Vous retrouverez donc Piccolo, Vegeta, Freezer, Boo, Sangohan, Trunks, Cell, Pan, Chibi Goku et bien sûr l'inévitable Sangoku. Trois modes de jeu sont à votre disposition : le combat simple, le tournoi ou le mode Evolution.

Les combats sont donc représentés en 3D. Mais si la modélisation des personnages est correcte, il n'en va pas de même pour les décors, vraiment trop pauvres. Mais penchons-nous plutôt sur l'action. Premier problème, une désagréable impression de lenteur lors des combats. Et plus grave, une jouabilité franchement perfectible. Les personnages mettent beaucoup de temps à se retourner, si bien qu'il est facile d'envoyer un Kaméhaméha vers la droite de l'écran alors que l'adversaire est à gauche. La gestion des collisions est aussi par moments très étrange.

Mais Dragon Ball - Final Bout présente également des qualités, comme des combos d'une exécution relativement aisée et aux effets visuels réussis, ainsi qu'un nombre de personnages assez honnête (en plus des 10 personnages disponibles à l'origine figurent 4 personnages cachés, dont Sangoku en Super Saïyen niveau 4 !). Malheureusement ces différents personnages se ressemblent beaucoup tant sur le plan physique (les différentes formes de Sangoku ne se différencient que par la couleur des cheveux) que technique (les combos disponibles sont quasi-identiques).

Pour résumer, la 3D est très mal exploitée dans ce jeu, posant de gros problèmes d'ergonomie. On aurait largement préféré un jeu en 2D avec des graphismes fidèles au manga. Dragon Ball - Final Bout déçoit beaucoup et ne fait vraiment pas le poids face à la concurrence, que ce soit vis-à-vis des jeux de baston ou des autres jeux Dragon Ball.



Gameplay:


Emulateur Playstation: http://www.megaupload.com/fr/?d=I9XRL2DD
Bios Playstation: http://www.megaupload.com/fr/?d=3XDA589N
Rom pour le jeu (version FR): http://www.megaupload.com/fr/?d=OGUUOTCO

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:55

Dragon Ball Z Shin Butoden (Sega Saturn)

Source: Manga Mugen/Jeux Video.fr



Nom : Dragon Ball Z Shin Butohden
Support : Sega Saturn
Année : 1995
Genre : Combat
Studio : Bandai

De nombreux modes de jeux mais pas de scénario :

Commençons par le plus gros défaut du jeu : il n'y a aucun mode story. Le jeu est donc plus un jeu de baston Arcade, sans réelle trame scénaristique. Dommage........Surtout que la présentation du jeu en dessin animé est magnifique et met en scène tous les persos jouables du jeu.

Un mode battle complet vous propose soit de faire le mode arcade standard dans lequel vous choisissez votre combattant parmi 27 persos (contre une dizaine sur les opus SNES) allant du sengoku enfant, à Majin Boo et devez battre les autres jusqu'à la séquence de fin.

Ces persos sont répartis en 3 équipes : celle des gentils (sengoku, vegeta, etc......), des méchants (freeza, boo, etc.....) et enfin les inclassables (C18, tenshin Han, etc......). Notez que de nombreux persos apparaissent pour la première fois jouables dans un DBZ (Gotrunks, Majin Vegeta, Tortue Géniale ou Hercule par exemple).

Toujours dans le mode battle vous aurez le Tag Battle, vous constituez une équipe de trois persos à la King Of Fighters et devez finir le jeu comme le mode précédent. Enfin vous aurez accès au mode Versus standard.

Autre mode de jeu : le Championnat. Ce mode est le système classic présent sur super nintendo. Vous participez au tournoi des arts martiaux bien connu de la série. Il faut éviter les Ring Out et ne combattez que sur le tatami du tournoi.

Dernier mode de jeu : Satan's Mode (Hercule mode pour les français). Celui ci est totalement original et n'existe que pour ce jeu saturn. Vous incarnez Satan et devez payer une dette de 10 000 yens à C18. Pour ce faire vous assistez en tant que spectateur au tournoi des arts martiaux, faite des paris sur le combat à venir, et vous pourrez influer sur le match. En faite, vous lancez des objets sur les combattants (banane, fruits en tout genre) ou les narguez pour les déconcentrer. Une bonne crise de fou rire par moment, même si on regrette forcément de ne pouvoir plus interagir dans cette phase de jeu.


Des combats acharnés dignes des meilleurs épisodes SNES :

Comme pour les opus 16 bits, le jeu se joue donc sur un scrolling horizontal avec écran splitté dès qu'un adversaire part dans les airs ou s'éloigne grandement. Là où cette version 32 bits va un peu plus loin, c'est qu'elle propose également des combats sur plusieurs plans (un peu comme Fatal Fury en plus poussé).

Une attaque bien faite peut envoyer votre adversaire au fond de l'écran, et s'abattre sur un élément du décors (rocher, mur, etc......), un peu comme ce que propose les épisodes actuels en 3D. Autre nouveauté, si vous êtes à terre vous pouvez vous relever en donnant un coup de pied, histoire de surprendre votre adversaire.

Pour le reste la maniabilité est calquée sur ses aînés. Coups de poing, de pieds, boules de feu, concentration du personnage pour les pouvoirs, supers attaques, etc....... La panoplie de coups est vraiment impressionnante pour l'époque.

On peut contrer quasiment toutes les attaques, qu'elles soient au corps à corps ou à distance. Biensûr il vous faudra un sacré timing et de l'entraînement pour y parvenir, mais c'est tout à fait réalisable. De même lors de super attaque, plusieurs choix s'offrent à vous. La bloquer totalement, la renvoyer, ou l'absorber pour certains persos.

Tout ceci mis en scène avec de très belles animes, du bonheur.

Comme pour les anciens DBZ, les combats peuvent se finir en quelques secondes, tant certains combos sont puissants. Ne croyez pas cependant que le jeu soit facile, bien au contraire. Les combattants vous donneront du fil à retordre et ne se laisseront pas faire. Un bon point pour la durée de vie.

Une réalisation qui fait honneur à la machine de SEGA :

La saturn est bien connue pour être avec la Néo Géo la meilleure machine 2D, et elle nous le prouve encore une fois avec ce jeu.

Les sprites sont de grande taille et parfaitement détaillé. Ils sont nets, colorés et super bien animés. Ce titre est sans conteste le plus beau des DBZ en 2D.

Même les décors au nombre de 13, tous issus du manga, sont remplis de détails et de couleurs.

Les musiques ne sont pas en reste avec les thèmes originaux du manga, en qualité CD. Sans oublier les nombreuses voix digitalisées en japonais, pour une ambiance exceptionnelle.

A tout cela il faut ajouter les nombreux artworks qui parsèment le jeu, les icônes pendant les combats montrant les personnages s'exprimer lors de pouvoirs, etc........ Bandai n'a pas fait les choses au hasard.

Enfin la magnifique intro du jeu et la fin en dessin animé finissent de nous convaincre.

Un DBZ qui aurait pu être parfait :

Cet épisode Saturn est peut être le meilleur épisode 2D. L'ambiance des épisodes 16 bits est bien présente, le tout desservi par une réalisation exceptionnelle et 27 persos jouables. Seul lui manque un mode Story pour être l'opus ultime, dommage.......

Points forts :

- Une réalisation magnifique
- 27 persos jouables
- Les musiques originales
- Les voix jap originales
- Des dessins animés et artworks superbes
- le mode Mr Satan

Points négatifs :

- pas de mode Story
- n'existe qu'en version japonaise


L'intro de dragon ball z shin butoden sorti sur saturn en 1995 (seulement au japon):


La publicité Japonaise:


Gameplay:


Emulateur Sega Saturn: http://www.megaupload.com/fr/?d=0GW5YX9L
Rom du jeu (version Jap): http://www.megaupload.com/fr/?d=94AWQ61G

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:56

Dragon Ball Z Shin Budokai Another Road (PSP)

Source: Dragonball wifeo/jeuxvideo.com



Nom: Dragon Ball Z Shin Budokai Another Road
Support: PSP
Année: 2007
Genre: Combat
Editeur: Atari

Graphismes 13/20

A cause de la trop grande profondeur de champ, les personnages ne sont pas assez mis en valeur et le cel shading ressort assez mal. On remarque surtout les travers d'une 3D vide et pas très engageante, aussi bien pendant les phases de vol au-dessus des planètes que durant les duels.

Jouabilité 14/20

Le gameplay reste heureusement assez complet lors des combats pour qu'on oublie les énormes lacunes dans le déroulement des missions. Reste à savoir si les puristes ne regretteront pas les choix opérés par rapport au précédent volet.

Durée de vie 13/20

On se félicite presque que le mode scénario ne soit pas plus long tellement les missions manquent d'intérêt, aussi bien pour les principales que pour les secondaires. Les autres modes n'étant pas non plus très originaux, on se tournera finalement sans regret du côté du mode de combats en réseau sans fil.

Bande son 11/20

Les musiques sont sans aucun rapport avec l'anime, mais on commence à en avoir l'habitude. Le choix des voix anglaises ou japonaises est proposé, mais les dialogues sont tellement nuls qu'on finit par les zapper.

Scénario 5/20

En voulant partir sur une histoire inédite axée sur le personnage de Trunks, les scénaristes n'ont réussi qu'à s'éloigner plus que de raison de la trame originale en imaginant un scénario prétexte à des combats qui n'ont ni queue ni tête.

Note Générale 13/20

Moins bon que le premier Shin Budokai sur PSP, ce nouveau Dragon Ball Z risque de déconcerter tous ceux qui attendaient simplement de retrouver un titre aussi abouti que le précédent. Le mode scénario est une déception, et seule la formule des combats, également possibles en réseau sans fil, permet d'apprécier les bons côtés du gameplay avec des affrontements qui restent tout de même convaincants.

Scans:




Screenshots:












Vidéo:


Fichier image du jeu sous 7zip(pour ceux qui connaissent): http://www.megaupload.com/fr/?d=HIMPD1LM

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Wolfen
ADMIN
Chevalresque

ADMINChevalresque
avatar

Messages : 20819

Age : 36
Bélier

MessageSujet: Re: Dragon Ball (jeux vidéos)   Mer 22 Déc 2010, 21:57

Dragon Ball Z L'appel du destin (Megadrive)

Source: RomStation/Manga Mugen



Nom : Dragon Ball Z L'appel du destin
Support : Megadrive
Année : 1994
Genre : Combat
Studio : Bandai

L'Appel du Destin fut le seul jeu inspiré de l'univers Dragon Ball à sortir sur Megadrive. Il est basé sur le système de combat de la série des Super Butoden parue sur Super Nintendo, avec notamment le principe d'écran splitté lorsque les adversaires s'éloignent l'un de l'autre. Vous avez le choix parmi 11 personnages extraits des différentes sagas du manga, dont certains jusqu'alors inédits dans les jeux de la franchise : Krilin, Piccolo, Gohan, Trunks, Goku, Vegeta, Ginue, Recoom, Freezer, C18 et Cell. Deux modes de jeu sont proposés : Versus et Story. Dans le Story Mode, les événements différent selon le personnage sélectionné, pour un résultat plus ou moins fidèle au manga. Les commandes et les mécaniques de jeu recyclent donc le modèle Super Nintendo : coup de poing, coup de pied, attaque de Ki, changement de plan (sol ou air) et dash (avant ou arrière). En associant ces quelques commandes de base à des directions, vous pouvez exécuter entre 10 et 12 combos plus ou moins puissants avec chaque personnage, dont bien évidemment les fameuses attaques spéciales de type Kamehameha.




Emulateur Megadrive: http://www.megaupload.com/fr/?d=UNY7BTEI
Rom du jeu (version FR): http://www.megaupload.com/fr/?d=7RE35FY7

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Dragon Ball (jeux vidéos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAINT SEIYA MYTH DREAMS :: LES AUTRES COLLECTIONS DE GOODIES ::  LES COLLECTIONS DE FIGURINES  :: DRAGON BALL-
Sauter vers: